Comcast obtient l’aide de FAC pour une bataille de 3,5 millions de dollars contre petite entreprise de câble

Comcast obtient l’aide de FAC pour une bataille de 3,5 millions de dollars contre une petite entreprise de câblodistribution

La Federal Communications Commission a rejeté une plainte contre Comcast déposé par un rival qui a dit qu’il a été forcé “de payer une rançon punitive “de 3,5 millions de dollars afin de continuer à diffuser Programmation télévisée appartenant à Comcast.

Wave Broadband a déposé ce qu’elle a appelé une requête en déclaration déclaratoire rng, alléguant que Comcast s’est livrée à des actes et pratiques déloyaux cela empêchait Wave de fournir une programmation aux abonnés. Mais Le bureau des médias de la FCC a décidé que la pétition de Wave était en fait un plainte d’accès au programme – et il y a une date limite stricte pour le dépôt ces plaintes.

Lectures complémentaires

Comcast accusé d’avoir demandé 3,5 millions de dollars de «rançon punitive» � rival

“[N] ous rejetons la pétition parce que Wave n’a pas déposé de plainte limite de temps que notre règle d’accès au programme exige “, a déclaré la FCC dans sa rng mercredi.

Avec cette décision, la FCC a accepté l’argument de Comcast selon lequel La requête de Wave est arrivée trop tard car elle a été déposée “en finale”. mois de la durée du contrat, longtemps après le [statut d’un an de la FCC] des] délais de prescription ont expiré. ”

Wave compte environ 455 000 clients à Washington, en Oregon et Californie. Comcast compte plus de 22 millions de clients de télévision national, et sa propriété de divers réseaux de télévision permet à Comcast recevoir des paiements d’autres entreprises de câblodistribution qui veulent avoir accès au programmation.

�Rançon punitive»

Wave s’était plaint des demandes de la part de Regional, appartenant à Comcast Sports Networks (RSN), qui, selon Wave, “a eu pour effet de en retenant les émissions sportives régionales indispensables du plus grand concurrent de câble à Comcast Cable sur la côte ouest à moins que Wave accepté de payer une rançon punitive totalisant près de 3,5 millions de dollars “.

Wave avait soutenu qu’il n’y avait pas de limite de temps pour les pétitions concernant les interdictions visées à l’article 548 (b) des câblo-opérateurs recourant à des actes et pratiques trompeurs ou déloyaux pour entraver la concurrence accès à la programmation.Wave a également averti que Comcast L’argument, accepté par la FCC, permettrait toutes sortes de comportement flagrant tant qu’il ne se plaint pas dans un délai d’un année de signature d’un accord pluriannuel.

La FCC n’était pas convaincue, affirmant que Wave avait en réalité déposé un plainte d’accès au programme qui était soumis à la date limite stricte. La FCC a également indiqué qu’elle ne renoncerait pas au délai d’un an pour une telle plaintes, en disant que “Wave articulent [d] aucune raison de justifier renonciation au délai d’un an “.

Le contrat Wave / Comcast signé en octobre 2014 nécessitait Wave livrer les réseaux sportifs Comcast à un certain pourcentage de nombre total d’abonnés.

“En fin de compte, Wave n’a pas été en mesure de respecter les contrats” termes de pourcentage de pénétration convenus des abonnés – un résultat qui Wave attribue la décision de Comcast d’offrir ses sports régionaux réseaux via différentes méthodes de distribution – et Wave a convenu Juillet 2017 pour remédier à la rupture de contrat en versant des dommages et intérêts Comcast “, note la décision de la FCC dans sa description de la contestation.

Ces “méthodes de distribution différentes” sont des services de vidéo en ligne qui portent également des réseaux sportifs Comcast. De nombreux clients achètent Le service de télévision de base de Wave et augmentez-le avec une vidéo en ligne séparée service, dit Wave. Cela a contribué à l’incapacité de Wave � maintenir le pourcentage requis d’abonnés recevant Comcast contenu.

Comcast a menacé de retirer ses réseaux sportifs de la télévision de Wave service si elle ne payait pas plus, et Wave a accepté de faire un paiement. Wave a demandé des remboursements et des dommages et intérêts totalisant près de 3,5 millions de dollars et a demandé à la FCC de déclarer nulles les dispositions controversées du contrat et vide.

Comcast a soutenu que Wave avait pris les engagements volontairement plusieurs contrats à partir de 2005. “Pourtant, Wave demande maintenant Commission à déclarer que les arrangements conclus par les parties les accords expirés sont “illégaux”, pour acquitter les responsabilités de Wave violation des contrats “, a déclaré Comcast à la FCC.

Mais finalement, c’est le moment de la plainte qui a coulé La demande de Wave, car la FCC ne s’est jamais prononcée sur le fond.

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: